Un subtil équilibre entre température et humidité

Une humidité relative de 70% signifie que l'air contient 70% du maximum de vapeur d'eau qu'il peut absorber à cette température. Ainsi votre confort dépend directement d'un subtil équilibre entre la température de l'air et le pourcentage d'humidité : à 60% d'humidité relative, l'inconfort suscité par l'humidité sera plus grand s'il fait 30°C que s'il en fait 20. En effet, l'air à 30°C étant moins vite saturé, c'est à dire pouvant contenir plus de vapeur d'eau que l'air à 20°C, l'être humain ressentira davantage les effets désagréables de l'humidité à 30°C (même si l'humidité est la même). Inversement, une journée humide semblera plus chaude qu'une journée où la température est plus élevée mais l'air plus sec.

L'humidité relative idéale recommandée

D'une manière générale, une humidité relative située entre 30 et 70% recouvre toutes les fourchettes d'humidité conseillées. En Belgique, il est officiellement recommandé d'avoir une humidité située entre 40 et 70%, tandis que selon des experts français, l'humidité relative conseillée se trouve entre 45 et 65%. Dans le milieu médicale, on recommande un taux entre 40 et 60%, une humidité trop faible pouvant occasionner des complications respiratoires. Ainsi, une humidité relative inférieure à 30% est trop peu pour un logement : les personnes confrontées à un tel environnement devront aérer pour renouveler l'air.

Les valeurs critiques de l'humidité relative

Un taux d'humidité relative idéale se situe donc entre 30% et 70%. En France, l'air ambiant extérieur est à 70-80% de degré d'hygrométrie. Naturellement, cette tendance est une moyenne et dépend de la localisation et de la température. Aux Philippines, l'air est littéralement saturé d'humidité puisqu'il frôle les 100% : les crèmes hydratantes ne sont pas commercialisées dans ces contrées. Si vous avez des fleurs, prévoyez au moins 50% d'hygrométrie pour leur bien-être. En revanche, en hiver, l'humidité relative se situera plutôt entre 30 et 50% afin de prévenir la formation de condensation sur les fenêtres, pour une température moyenne située entre 18 et 24°C. Le vin, quant à lui, nécessite un niveau d'hygrométrie situé entre 70 et 90%.

Des instruments pour mesurer et améliorer le taux d'humidité ?

Plusieurs instruments permettent de mesurer le taux d'humidité ou d'influer sur sa valeur. Comme leurs noms l'indiquent, le déshumidificateur permettra de remédier à un problème d'humidité trop élevée, tandis que l'humidificateur vous aidera à résoudre un problème d'atmosphère trop sèche et rajoutera à l'air ambiant l'humidité nécessaire à un environnement sain. Enfin, les deux instruments qui vous aideront à mesurer sont l'hygromètre pour l'humidité et bien sûr le traditionnel thermomètre pour la température.