Incitez-les à boire le plus souvent possible

En cas d'épuisement apparemment du à la chaleur, soyez prévenant et n'hésitez pas à les aider en leur proposant régulièrement des boissons, même en l'absence de demande de leur part : ils n'auront pas toujours conscience de leur niveau d'hydratation, car la sensation de soif intervient bien souvent trop tard. Aussi, pour éviter tout risque de déshydratation, une technique consiste à adopter le principe de la chrononutrition, c’est-à-dire consommer un verre d'eau à chaque heure de la journée, jusqu'à atteindre les deux litres de consommation quotidienne.

Soyez attentif à la moindre sensation d'épuisement

Les personnes âgées sont particulièrement vulnérables aux fortes chaleurs : elles souffrent significativement plus que les autres car en l'absence d'une transpiration suffisante, elles se déshydratent plus rapidement. Il est donc important qu'elles soient (et que vous soyez) attentives dès la manifestation des premiers symptômes. L'épuisement dû à la chaleur peut prendre de très multiples formes : étourdissements, vertiges, grandes faiblesses, fatigue, perte d'équilibre, maux de tête... Durant la nuit, cela peut se traduire par de l'insomnie ou une agitation nocturne inhabituelle.

Ayez les bons réflexes

Si les symptômes persistent plus d'une heure et s'accompagnent de nausées, vomissements, crampes musculaires, fièvre, convulsions ou troubles de la conscience (perte de connaissance, propos incohérents...), il faut absolument appeler un médecin. C'est d'autant plus vrai si la personne âgée prend un traitement médicamenteux car il s'agit très probablement d'une urgence médicale. En attendant qu'elle soit prise en charge par les secours, amenez la personne à l'ombre ou au frais, et enlevez-lui quelques vêtements tout en l'éventant et en l'aspergeant d'eau fraîche avec un brumisateur ou un gant. Ne cédez pas à la panique : bien souvent, un jus de fruit ou une boisson énergétique suffit à se remettre sur pied.

Aidez-les à s'installer durablement au frais

Compte tenu de leur fragilité, il est important que les personnes âgées soient bien installées dans les pièces à vivre les plus fraîches de l'habitation. En l'absence de pièce vraiment fraîche (notamment en cas d'appartement exposé plein sud), il est important de passer au moins deux à trois heures par jour dans un endroit vraiment frais. Il peut s'agir d'une grande surface ou de lieux publics constamment climatisés. Enfin, en toute circonstance, incitez-les à prendre régulièrement des douches, à s'équiper d'un brumisateur à portée de main et à suivre un régime alimentaire équilibré pour recharger l'organisme en sels minéraux.